YouTube Twitter Linkedin Nous contacter fr Navigation
TilderNews On Demand
Émission

Frédéric Latrobe invité sur LCI le jeudi 4 avril 2013

http://youtu.be/lvtkTrYy-GE

 À un rythme hebdomadaire, « La question de l’éco » est présentée dans « Le quotidien de l’économie » d’Emmanuel Kessler, diffusé sur LCI à 20h10 et 21h10. Avec l’intervention de Frédéric Latrobe, ce rendez-vous est l’occasion d’un décryptage en matière de communication d’un enjeu économique saillant de la semaine à partir d’un sondage réalisé par un institut auprès d’un panel représentatif de la population française.

72% DES FRANÇAIS SE DECLARENT SATISFAITS DES MESURES ANNONCEES PAR FRANÇOIS HOLLANDE
SUITE AUX AVEUX DE JEROME CAHUZAC

LES QUESTIONS DU JEUDI 4 AVRIL MARS 2013 :

 1.    François Hollande a annoncé des mesures suite aux aveux de Jérôme Cahuzac : interdiction de tout mandat public aux élus condamnés pour fraude fiscale ou corruption, renforcement de l’indépendance de la justice, loi pour lutter contre les conflits entre intérêts publics et intérêts privés, publication et contrôle des patrimoines des ministres et des parlementaires.

Etes-vous satisfait de ces mesures ?

  •  S/T OUI : 72%
  • S/T NON : 27%
  • Nsp : 1%

 2.    Avec laquelle des opinions suivantes êtes-vous le plus d’accord concernant la taxe à 75% que verseront les entreprises sur les salaires supérieurs à 1 million d’euros par an ?

  • La taxe de 75% doit concerner tous les métiers : 84%
  • La taxe ne doit pas s’appliquer à certains métiers, comme les artistes et les sportifs : 15%
  • Nsp : 1%

 

ANALYSE DE FREDERIC LATROBE, ASSOCIE CHEZ TILDER

Plus de 7 Français sur 10 se déclarent satisfaits des annonces de François Hollande en réaction aux aveux de son ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac…

En matière de communication, le premier enseignement est que François Hollande a certainement bien fait de réagir vite. Dans ce type de dossier, qui vit au rythme des médias d’information en continu, des éditions spéciales et de l’agitation du web, la maîtrise du temps est une donnée essentielle de la communication. Et là, le gouvernement a choisi le temps court dans les deux dernières séquences de cette affaire : la démission de Jérôme Cahuzac après l’ouverture de l’information judiciaire et la réaction de François Hollande après les aveux. Néanmoins, le soutien de l’opinion est à nuancer car d’une part, il s’agit de mesures avec lesquelles il est difficile de ne pas être d’accord et d’autre part, on constate tout de même une vraie défiance car un quart des Français exprime leur insatisfaction. Face au choc émotionnel, la fermeté ne fait donc pas la conviction. Cela prouve la profondeur du déficit d’autorité et de confiance dont pâtit la communication de l’exécutif.

La taxe à 75% que verseront les entreprises sur les salaires supérieurs à 1 million d’euros par an devra concerner tous les métiers pour 84% des Français….

Après des mois de débats et de rebondissements, le gouvernement trouve enfin dans ce résultat une bouffée d’oxygène : les Français pensent comme lui et ne veulent pas d’exception à l’application de cette taxe « nouvelle formule ». Les footballeurs notamment dont on a beaucoup parlé ne seront donc pas épargnés. Mais les choses ne sont pas réglées pour autant. Si le gouvernement peut maintenant s’appuyer sur une opinion qui ne veut plus à juste titre de salaires indécents, il va tout de même devoir gérer une équation de communication délicate : taxer la réussite ne va pas l’aider à se réconcilier avec l’entreprise et taxer le rêve et le spectacle ne va pas aider à redresser le moral de l’opinion. Deux leviers importants pour redonner le sourire à un pays en berne.