À propos de La Question de l’Éco : À un rythme hebdomadaire, « La question de l’éco » est présentée dans « Le quotidien de l’économie » d’Emmanuel Kessler, diffusé sur LCI à 20h10 et 21h10. Avec l’intervention de Frédéric Latrobe, associé de Tilder ou Nicolas Boudot, Directeur chez Tilder, ce rendez-vous est l’occasion d’un décryptage en matière de communication d’un enjeu économique saillant de la semaine à partir d’un sondage réalisé par un institut auprès d’un panel représentatif de la population française.

* un Français sur deux considère que le gouvernement doit renoncer à l’écotaxe pour les poids lourds *

Pour lutter contre les pollutions, une écotaxe pour les poids lourds doit être mise en place à partir du 1er janvier prochain. Cette taxe est jugée pénalisante par les acteurs économiques, en particulier en Bretagne. Selon vous, le gouvernement doit-il… ?

  • Appliquer cette taxe sur l’ensemble du territoire sans exception : 39 %
  • Appliquer cette taxe, mais permettre des exceptions, notamment en Bretagne : 11 %
  • Renoncer à cette taxe : 50 %

 ANALYSE DE FREDERIC LATROBE, ASSOCIE CHEZ TILDER

Ces résultats sont riches d’enseignements. Signal fort, un Français sur deux considère que le gouvernement doit renoncer à cette taxe. En plein débat budgétaire, cette proportion a de quoi alerter le gouvernement et illustre le « ras-le-bol » fiscal général qui colle à la peau de l’exécutif. C’est d’autant plus significatif que cette taxe n’est pas une taxe qui concerne directement les particuliers : cela confirme que la surcharge fiscale continue d’être un vrai poids mort dans la communication du gouvernement et que la défense des acteurs économiques, par le MEDEF notamment, trouve un écho dans l’opinion.

Deux autres enseignements sont intéressants concernant les 39% qui sont pour l’application de cette taxe : d’une part les Français restent sensibles, malgré la crise, aux enjeux environnementaux et d’autre part, ils veulent la justice fiscale. Sur l’environnement, c’est une pierre dans le jardin des transporteurs routiers qui vont devoir intégrer cette opinion à leur stratégie de communication. Sur la justice fiscale : la taxe ne doit pas souffrir d’exception. C’est l’égalité devant l’impôt d’une certaine manière. De ce point de vue, Jean-Marc Ayrault est bien en cohérence avec l’opinion en s’étant gardé d’en annoncer le report total en Bretagne.

http://youtu.be/mmsN2SvJhzg