Matthias Leridon, Président de Tilder, était l’invité d’Olivier de Lagarde dans « les débats de France Info »

La communication élyséenne

 Le premier sujet, c’est que l’image/ la communication de François HOLLANDE, en tant que Président de la République, est l’image/ la communication de la France.  Or aujourd’hui, on voit bien qu’il y a une difficulté sur l’image de la France à l’extérieur, qui tient à un très grand nombre d’éléments, de la crise économique au déclin de l’Europe par rapport au pays émergent.

Le deuxième sujet, c’est que la communication de François HOLLANDE a été très tournée, si on prend une image de communication d’entreprise, vers la communication interne, c’est-à-dire la communication vis-à-vis des Français, avec un certain nombre de postures, un certain nombre de décisions, un certain nombre de symboles. or c’est bien ce qu’attendaient les Français à l’issue de l’élection présidentielle et dans une période de crise économique.

Ces deux dimensions sont essentielles. C’est pourquoi il faut se garder d’analyses trop rapides sur la communication de la Présidence de la République, au risque de sur-interpréter des épisodes certes très médiatiques (comme « l’affaire Depardieu »), mais qui ne laissent pas forcément une empreinte de long terme sur l’image de nos dirigeants.