« L’Afrique va bien », dernier essai de Matthias Leridon, président de Tilder. Et si l’Afrique, contrairement aux discours pessimistes qui lui collent à la peau, se portait bien? Et si le continent, loin d’être la terre damnée que les médias s’attachent à dépeindre, recelait d’étonnantes réserves d’excellence, d’idées, de créativité, d’énergie, d’espoir, de modernité? Le continent des prix Nobel F. W. De Klerk et Nelson Mandela, Wangari Maathaï et Wole Soyinka possède une multitude de talents et d’atouts encore trop méconnus. De la démocratie à l’économie, en passant par l’éducation, la santé, le sport, le rôle des femmes ou encore les nouvelles technologies, l’art et les médias, Matthias Leridon dévoile une Afrique qui construit son avenir. Certes, nul ne l’ignore, la réalité est souvent plus nuancée. Mais cet essai revendique une subjectivité assumée. Un parti pris audacieux pour enfin renouveler notre regard et considérer l’Afrique comme un formidable continent en marche, riche de tous les possibles et prêt de créer la surprise du XXIe siècle.

– Point de vue de Matthias Leridon dans » Le Monde » : Il faut changer notre regard sur l’Afrique : lire l’article


– Tribune de Matthias Leridon dans « La Tribune » : lire la tribune


– Interview de Matthias Leridon dans « Le Parisien », 31 mai 2010  Lire l’interview