Jeudi 7 janvier 2016

Q1 : Etes-vous tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou tout à fait opposé à la création d’un revenu universel, qui consisterait à verser à chaque Français, de sa naissance à sa mort, un revenu mensuel de 600 à 800 euros, quel que soit sa situation (quelle que soit son origine sociale, qu’il travaille ou pas, quel que soit son niveau de revenu, etc.) ?

  • Sous total « favorable » : 35 %
  • Sous total « opposé » : 65 %

Q2 : Pensez-vous que rendre plus facile l’accès à certains métiers, en abaissant le niveau minimum de qualification requis pour les exercer, permettrait de faire baisser le chômage ?

  • Sous total « oui » : 52 %
  • Sous total « non » : 48 %

 

Intégralité du sondage