500 000 personnes en Afrique ont directement bénéficié de leur engagement commun

Tilder, membre de la Clinton Global Initiative (CGI) depuis 2005, a créé African Artists for Development (AAD) en 2009 pour répondre aux Objectifs du Millénaire du Développement des Nations Unies de 2015.

En 2009, AAD et Tilder s’étaient engagés devant la CGI à une obligation de résultats concrets : toucher 16 500 vies en République Démocratique du Congo au travers de deux programmes : Women for Water et Les Bulles de Bukavu.

Women for water a permis la construction d’un réseau d’adduction d’eau dont la propriété a été offerte officiellement à la communauté des femmes Lambas de Makwacha le 8 mars dernier. Les Bulles de Bukavu a permis la création d’un centre de dépistage anonyme et gratuit du virus du Sida à Bukavu et une opération de sensibilisation inédite de lutte contre le VIH par la diffusion du plus grand tirage jamais réalisé d’une bande-dessinée en Afrique (100 000 exemplaires). AAD et Tilder ont annoncé le 24 septembre 2012 à la CGI avoir non seulement rempli avec succès leurs objectifs mais encore les avoir clairement dépassés puisque ce sont 500 000 personnes en Afrique qui ont directement bénéficié de ces deux projets, soit 30 fois plus que l’objectif initial.

A l’occasion de l’ouverture de la conférence annuelle de la CGI par Bill Clinton hier à New York, Matthias et Gervanne Leridon, co-présidents d’AAD, ont déclaré : « AAD a désormais des projets dans 12 pays africains. Les alliances de progrès créées entre entrepreneurs, responsables d’associations et d’ONG en Afrique sub-saharienne avec des artistes contemporains africains constituent un formidable levier de développement pérenne et équilibré. C’est pour cette raison que nous venons de nous engager officiellement à la CGI sur deux nouveaux programmes : « Refugees on the move » et « Art against Aids ». Notre nouvel objectif est ambitieux : participer directement à l’amélioration des conditions de vies de plus de 20 millions d’Africains à l’horizon de 2015. »

Refugees on the move utilise la danse comme moyen de diminuer la violence au sein des camps de réfugiés et de restaurer le dialogue inter-ethnique dans 10 pays africains, en lien étroit avec le Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies.

Art against Aids est un programme de prévention, de dépistage et de prise en charge des malades du Sida du Sud Kivu grâce à la diffusion d’une nouvelle bande dessinée et à l’enregistrement d’un CD du groupe de rap Congolais Black’s Power.

[1] Chiffres du Progress Report 2012 de la Clinton Global Initiative